Pourquoi Bordeaux est LA ville du jeu vidéo en 2023 ?

Bordeaux la ville du jeu vidéo 2023

Lorsque l’on parle de jeu vidéo en France, il y forcément certains noms de villes qui ressortent. Paris semble une évidence, puisque c’est la capitale, mais aujourd’hui, c’est de Bordeaux dont nous allons vous parler. En effet, la France est le 3ème producteur de jeux vidéo avec un écosystème particulièrement actif dans la région Nouvelle-Aquitaine, et ce notamment sur Bordeaux.

Quelques chiffres de la SNJV

Quelques chiffres du SNJV (2021)

Réalisé par le SNJV chaque année, le baromètre dresse un état des lieux de la production, de l’emploi et de la situation économique et financière des entreprises en France. Il est enrichi chaque année grâce à une enquête auprès des entreprises de l’industrie en France et permet de mesurer avec précision les évolutions et tendances du secteur.

Nous avons ainsi sélectionné quelques chiffres concernant le secteur du jeu vidéo afin que vous puissiez mieux comprendre le marché du jeu vidéo (vous pouvez également consulter le site de l’AFJV), et ce notamment dans la région Nouvelle-Aquitaine :

  • La France est jugée 2e pays le plus attractif après les Etats-Unis
  • 700 studios de développement sont comptabilisés en 2021 contre 500 en 2019
  • 1350 jeux en cours de production en 2021, ce qui correspond à 16% de plus qu’en 2020
  • Dans les studios de développement, 80% des emplois salariés sont des CDI
  • 10.5% des entreprises du jeu vidéo sont implantées en Nouvelle Aquitaine, ce qui en fait la 3ème région la plus importante après l’Ile de France et l’Auvergne-Rhones-Alpes

Un marché hyperconcurrentiel

Le marché mondial du jeu vidéo est un marché surabondant, c’est pourquoi la réussite des studios bordelais est d’autant plus respectable. On peut même voir plus grand puisque d’après le SNJV, environ 36% du chiffres d’affaires des studios a été réalisé à l’international en 2020.

En 2021, plus de 10 000 jeux sont sortis sur la plateforme Steam qui représente à elle seule plus de 80% du marché du gaming sur PC. Cependant, la grande majorité des jeux qui sortent sur cette plateforme ne sont jamais joués par personne… Cette concurrence est entre autre liée aux petits studios indépendants que l’on peut retrouver sur bordeaux comme Big Bad Wolf, Motion Twin ou encore Glitchr Studio, qui apportent de la nouveauté dans un secteur en perpétuelle expansion.

De nombreux studios de jeux vidéo à Bordeaux

Bordeaux ville du jeu video

La capitale de la Nouvelle-Aquitaine accueille déjà de nombreux studios renommés, tels que Ubisoft Bordeaux, Shiro Games (« Dune : Spice Wars ») ou encore Asobo Studio (« A Plague Tale »).

L’arrivée d’Ubisoft a quand même changé la donne et crédibilisé Bordeaux. En effet, cela permet de pouvoir attirer des profils expérimentés et rares qui sont rassurés de voir en Ubisoft un potentiel autre employeur en cas de désaccord avec leur studio actuel. Le géant du jeu vidéo est arrivé fin 2017 aux bassins à flot.

Cet évènement était plutôt inattendu puisque cela faisait plus d’une vingtaine d’années que l’éditeur n’avait pas ouvert de nouveau studio en France. En l’espace de quelques années, la jauge de ses effectifs à fortement augmenté, et ce n’est pas fini ! Ubisoft emménagera donc dans des bâtiments plus grands, à Bastide-Niel sur la rive droite, courant 2023.

Au total, ce sont plus de 80 studios, écoles, formations, et entreprises qui sont liés au secteur du jeu vidéo à Bordeaux. Que ce soient de grands acteurs ou plutôt des acteurs locaux, tous ont leur importance dans ce que propose la ville à cette industrie en pleine croissance.

 

Désormais, les 2/3 des entreprises du jeu vidéo en France sont des studios de développement. C’est le résultat d’un héritage culturel qui encourage la création. Et ça, Bordeaux l’a bien compris puisque ce sont plus de 75% des studios qui créent des jeux vidéos indépendants. C’est également le résultat du travail des écoles comme La Horde, qui forment des talents pour cette industrie.

 

Le salon Horizon(s)

L’Opéra de Bordeaux a accueilli les 5 et 6 octobre la première édition du salon Horizon(s). Ce sont plus de 200 participants venus du monde entier qui ont eu la chance d’inaugurer cet événement professionnel international consacré au jeu vidéo.

Cet évènement a été imaginé et organisé par quatre acteurs majeurs : l’association So. Games, le groupe Sud Ouest, la région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole. Ce sont plus de 50 intervenants qui ont permis d’offrir une programmation riche en conférences autour des enjeux actuels et futurs du jeu vidéo.

Le salon Horizons(1)

Pour conclure

Bordeaux est une ville hyperactive en ce qui concerne le jeu vidéo. Et si les grand médias mettent bien plus en avant Paris, Lyon ou Montpellier, les Bordelais n’ont clairement pas à rougir de leurs talents et constituent déjà l’une des principales antennes de ce média en France.