a

Lorem ipsum dolor sit amet, elit eget consectetuer adipiscing aenean dolor

École de jeux vidéo à Bordeaux La Horde

Une école de jeux vidéo à Bordeaux : pourquoi était-il temps en 2021 ?

Le secteur du jeu vidéo français est en pleine croissance depuis le début des années 2000 avec un chiffre d’affaires estimé à environ 5 milliards d’euros. Au niveau européen, la France est le 3ème producteur de jeux vidéo avec un écosystème particulièrement actif dans la région Nouvelle-Aquitaine, notamment sur Bordeaux. Au total en France, ce sont 575 studios de développement de jeu vidéo répertoriés dont le leader mondial Ubisoft installé dans la capitale girondine et près de 12 000 emplois créés dans une industrie désormais soutenue par plusieurs dispositifs dont le crédit d’impôt jeu vidéo (CIJV) et le fond d’aide au jeu vidéo (FAJV). Découvrez les raisons pour lesquelles nous décidons d’ouvrir une école de jeux vidéo à Bordeaux.

Bordeaux, le foyer de la technologie de pointe

La ville de Bordeaux est connue et reconnue à l’international comme bassin technologique depuis déjà plusieurs années. Les acteurs de l’aéronautique, l’aérospatial, des marketplaces et autres licornes se sont installées avec succès autour d’un tissu tech déjà bien en place. La filière numérique bordelaise se distingue notamment par son dynamisme et sa vitalité impliquant start-ups, applications mobiles, jeux vidéo, plateformes collaboratives et autres projets tech made in Bordeaux.

Outre son activité intense, l’industrie numérique et technologique à Bordeaux a su prêter à la ville une dimension consolidée de “Smart City” au niveau européen. Voici quelques chiffres représentant l’activité du secteur sur le métropole bordelaise :

  • Plus de 22 000 emplois (7.8% des salariés de la métropole)
  • 4 700 établissements (6.9% des établissements), 4° métropole
  • 3° métropole pour la création d’entreprises numériques
  • 140 formations au sein de 50 établissements
  • 1 000 chercheurs

Des acteurs internationaux installés depuis longtemps

cDiscount, Betclic, OVH, Ubisoft et autres Mirakl font partie des grands noms installés sur les bords de la Garonne, à Bordeaux. Ces entreprises évoluent sur le marché national comme à l’international depuis plusieurs années et permettent à la ville de rayonner sur le secteur technologique.

Ces entreprises sont entourées par un tissu grandissant d’acteurs du numérique, proposant emplois et services aux habitants de la métropole de manière exponentielle. Paris n’a qu’a bien se tenir !

Un bassin de création et de formation

En marge d’une activité entrepreneuriale forte das le secteur du numérique, la ville a su se doter d’organismes de formation reconnus dans le monde entier. Le secteur viticole historiquement implanté dans la région a par exemple favorisé la naissance de parcours d’études spécialisés, en équilibre entre technologie et terroir. Sur ce même modèle à succès, les entreprises et industries s’implantant à Bordeaux cherchent en priorité à développer leur ancrage local en créant des passerelles entre secteurs et formations. L’employabilité y est forte, les opportunités nombreuses : se former à Bordeaux est l’assurance d’un accès au monde du travail facilité.

Une école de jeux vidéo à Bordeaux

Sur cet aspect cependant, notre constat reste le même : en 2020, aucune école informatique ne forme spécifiquement aux métiers de la programmation de jeu vidéo à Bordeaux. C’est pourquoi nous avons créé La Horde, l’école informatique spécialisée dans le développement de jeu vidéo qui ouvre ses portes en septembre 2021.

Le jeu vidéo à Bordeaux : état des lieux des studios

Plus de 70 studios, écoles, formations, entreprises sont liés au secteur du jeu vidéo à Bordeaux. Ce tissu resserré est composé de grands acteurs comme d’acteurs locaux – tous ayant leur importance dans ce que propose la ville à cette industrie en pleine croissance. Menée de front par Bordeaux Games, la conquête du marché par les acteurs bordelais est bien en cours. L’association qui a pour objet la coordination des moyens et des actions des entreprises du secteur du jeu vidéo et du multimédia et toute action favorisant le secteur de l’industrie des loisirs interactifs de Bordeaux et de sa région permet au réseau de se développer rapidement et de travailler efficacement en synergie.

Le top 15 des studios des jeux vidéo à Bordeaux

  1. Motion Twin
    Si vous vous intéressez aux rogue-like, vous n’avez pas pu passer à côté de Dead Cells. Un style en pixel art soigné, couplé à un mélange jeu de plateforme et action, sur fond de Die&Retry : comment ne pas être séduit ?

  2. Moon Pirates
    Ils ont fait parler d’eux récemment avec leur dernier jeu Don’t Forget Me, un opus point and click narratif avec des phases d’investigation. On l’a testé, et on peut vous assurer que le choix final ne vous laissera pas indifférent…

  3. Asobo
    Leur simulateur de vol Microsoft Flight Simulator leur a valu de nombreuses récompenses et propose une immersion totale, disponible également en VR. Si vous voulez un peu plus d’action, A Plague Tale vous mettra face à des choix qui vous feront remettre en question votre perception de ce qui est juste ou non. Suspense !

  4. CCCP
    Ce studio spécialisé dans les serious games, des jeux destinés à faire réfléchir et sensibiliser, allie l’art du jeu vidéo à un engagement pour les causes qui leur tiennent à cœur.

  5. Shiro Games
    Evoland, Northgard… Ces jeux vous disent peut-être quelque chose, et pour cause, ils ont beaucoup fait parler d’eux ! Le concept unique d’Evoland qui faisait évoluer son gameplay au fil du jeu en retraçant les avancées technologiques du jeu vidéo reste une très belle trouvaille.

  6. Evil Empire
    Ce studio est composé d’anciens membres de l’équipe travaillant sur Dead Cells au sein de Motion Twin. Ils participent encore activement au développement du jeu pour la création de nouveaux contenus.

  7. Xenobits
    Studio bordelais composé d’une seule personne qui travaille actuellement sur Exogate Initiative, un jeu de gestion qui imagine l’exploration spatiale si on pouvait voyager à l’aide de portails spatiaux en lieu et place de vaisseaux. A suivre…

  8. Awaceb
    Si vous êtes à la recherche d’une aventure colorée, reposante, et exotique, Tchia est le jeu que vous cherchez ! Explorez un univers open-world largement inspiré de la Nouvelle-Calédonie chère à ce studio.

  9. Ubisoft Bordeaux
    Impossible de parler du domaine du jeu vidéo à Bordeaux sans passer par la case Ubisoft. La présence d’un studio de ce géant français du jeu vidéo à Bordeaux dynamise le secteur et crée beaucoup d’emplois et de dynamisme.

  10. Sparkly Games
    Leur dernier projet est une alliance audacieuse et imprévue de Shoot’em up et de jeu musical. Towards a Perilous Journey est une aventure colorée qui vous en mettra autant plein les yeux que les oreilles.

  11. Manufacture43
    Si je vous dis Shoot’em up néo-aztèque ? Pawarumi est encore une combinaison originale mélangeant références culturelles et un genre moins populaire aujourd’hui qu’à l’ère des arcades, mais qui trouve encore son public.

  12. Big Bad Wolf
    Leur projet le plus récent est terrifiant et à la fois fascinant : une adaptation d’un jeu de rôles sur table en jeu vidéo nommée Vampire : the Masquerade – Swansong. Un jeu de rôles dans un univers de vampires divisés en castes, c’est un grand oui.

  13. Nova-box
    Les jeux de type interactive novel se concentrent principalement sur la narration, c’est le cas de Into the Groove. En suivant les aventures d’Alice à travers l’Europe, vous découvrirez l’origine d’un mystérieux CD… Un principe qui nous plaît bien à La Horde, avec notre pédagogie Quest Based Learning.

  14. Studio Black Flag
    Après 9 ans passés sur le projet, leur prochain jeu Orphan Age est plein de promesses. Dans un contexte de guerre, vous jouerez des enfants abandonnés par leur parents qui doivent se débrouiller par eux-même. Un life sim à l’ambiance dystopique et aux graphismes léchés.

  15. Glitchr Studio
    Pour ce qui est de réaliser des projets avec un haut d’exigence sur les animations, voire avec de l’AR, vous pouvez compter sur eux. Les prestations qu’ils réalisent leur servent à financer leurs propres jeux.

Quel parcours nous décrivent les professionnels du secteur ?

Au cours d’échanges avec les professionnels du secteur, nous avons pu identifier certaines pistes de réflexion qui guident notre pédagogie aujourd’hui. Le premier point est qu’il est essentiel aujourd’hui de maîtriser parfaitement le language C++, car il est déjà en train de remplacer le C#, même là où on pensait jusqu’alors qu’il était irremplaçable. Ce langage a vocation à servir de base pour le développement des moteurs propres ainsi que des outils.

Autre point essentiel : le secteur manque aujourd’hui de personnes formées à l’architecture du code. C’est un des postes où il y a le plus de demandes avec le moins de personnes qui savent le faire, c’est pourquoi la formation que nous avons créée en BAC+5 prépare au métier dArchitecte Technique Jeux Vidéo. Nous sommes convaincus qu’en délivrant une formation sur ce type de compétences techniques, nous formons des élèves prêts à travailler dans un contexte professionnel de haut niveau.

Le dernier enjeu évoqué régulièrement par la communauté du secteur du jeu vidéo à Bordeaux est le fait que les étudiants sont souvent en sortie d’étude plus attiré par le game design que le game programming, or le besoin va à contre-courant de cette tendance. En moyenne, il faut au minimum 1 game designer pour 10 développeurs de jeu vidéo dans un studio, ce qui démontre bien l’écart entre l’offre et la demande.

C’est en prenant en compte ces constats que nous avons décidé de créer une formation qui réponde mieux aux attentes du marché que celles existantes actuellement, en analysant précisément les compétences recherchées et les métiers en demande. Pour en découvrir plus sur nos deux cursus de Développeur Jeux Vidéo et Architecte Technique Jeux Vidéo, vous pouvez vous rendre ici.

Bienvenue à La Horde !

Découvrez notre école d'informatique spécialisée jeux vidéo présentée par Florian Duport, responsable pédagogique. Échangez avec l'équipe via ce lien ou au 06 27 14 36 35.